Logo Université Laval Logo Université Laval

Hommage à douze superviseures et superviseurs de stage

Au cours de cette soirée, 12 superviseures et superviseurs de stage, travaillant dans les milieux clinique partenaires de l'Université Laval, ont été honorés par les stagiaires et leurs pairs pour la qualité de leur encadrement envers la relève infirmière.

Les prix Supervision clinique sont décernés à des personnes qui jouent un rôle déterminant dans la formation pratique des étudiantes et étudiants de la Faculté. Ce sont des personnes qui se sont investies avec enthousiasme dans l’encadrement clinique et qui ont manifesté un intérêt marqué pour l’apprentissage des étudiantes et étudiants en stage.

Lors de cet hommage, chacun d'entre eux a reçu de M. Bernard Garnier, vice-recteur aux études et aux activités internationales, de Mme Clémence Dallaire, doyenne et de Mme Louise Demers, responsable des stages, une œuvre de l’artiste verrier Éric Mathieu intitulée: le porte-flamme. Conçu spécialement pour la Faculté des sciences infirmières, le porte-flamme représente l’infirmière qui, depuis de nombreuses années, nuit et jour, veille aux bons soins de ses patients.


Lise Doré, superviseure de stage, CHU de Québec, Hôtel-Dieu de Québec

Madame Lise Doré est une inspiration pour la relève infirmière. Sa rigueur, son dévouement auprès de la clientèle des soins intensifs et son approche humaniste font d’elle un exemple à suivre pour la profession infirmière.

Mme Doré supervise des stages depuis plusieurs années. Elle transmet ses connaissances à la relève avec intérêt et professionnalisme. L’encadrement d’étudiantes représente pour elle une source de motivation et de développement professionnel. Elle sait favoriser l’autonomie et la confiance nécessaires au développement des stagiaires qui la considère comme un modèle à suivre.
 

Caroline Fleury, superviseure de stage, CHU de Québec, Centre de pédopsychiatrie

Madame Caroline Fleury travaille en pédopsychiatrie depuis plus de 10 ans auprès de la clientèle infantile et juvénile. Déterminée et passionnée, elle ne baisse jamais les bras devant les grands défis que peuvent représenter certaines problématiques rencontrées chez les enfants hospitalisés. 

Mme Fleury aime apprendre et ne cesse de parfaire ses connaissances en santé mentale. Sans doute a-t-elle le souci d'être à la hauteur des stagiaires placés sous sa supervision? Disponible et généreuse auprès de la relève infirmière, elle est toujours prête à transmettre son savoir aux étudiantes en sciences infirmières, contribuant ainsi la formation de la relève.

Jean-François Lessard, superviseur de stage, CHU de Québec, Hôpital Saint-François d'Assise

Monsieur Jean-François Lessard a su se démarquer au cours des dernières années pour la qualité de son mentorat auprès de plusieurs étudiantes et étudiants en sciences infirmières. Pour lui, le transfert des connaissances et le dépassement personnel vont tout simplement de soi. Très apprécié par ses collègues, il est considéré comme une référence pour la relève infirmière.

Toujours prêt à apprendre, il n’hésite pas à s'informer auprès de l'équipe médicale, des pharmaciens et de ses collègues pour être au diapason avec la réalité des soins infirmiers. Il est tellement apprécié de ses étudiantes et étudiants que plusieurs d'entre eux ont fait le choix de venir travailler avec lui!


Mélanie Maltais, superviseure de stage, CHU de Québec, Hôpital de l'Enfant-Jésus

Disponible et intéressée par l'encadrement de stagiaires, Mme Mélanie Maltais va au-delà de la supervision directe. Ayant à cœur la formation de la relève dans une approche d'amélioration continue, elle a, entre autres, participé à la mise à l'essai de la nouvelle structure des stages en lien avec la révision de la politique de supervision du CHA qui a été imitée par d'autres établissements de la région.

Mme Maltais est appréciée de ses stagiaires et est reconnue des maisons d'enseignement, ainsi que des instances internes. Elle détient un haut niveau d'expertise qu'elle partage de façon rigoureuse et généreuse auprès de la relève infirmière.


Audrey Williamson, superviseure de stage, CHU de Québec, Hôpital du Saint-Sacrement

Madame Audrey Williamson est une infirmière très appréciée des stagiaires. Elle facilite leur implication auprès de l’équipe de travail et a le souci de leur faire vivre une expérience de stage complète. Elle implique chaque étudiante en lui faisant vivre une expérience réelle auprès du patient, allant de l’observation à l’annonce du diagnostic, en passant par l’enseignement et la recommandation de son hospitalisation. Mme Williamson enseigne un excellent modèle de développement du rôle autonome de l’infirmière clinicienne en soins ambulatoires. Elle fait également à voir ses stagiaires la complexité et la proximité de la collaboration infirmière-médecin.


Marilyn Tardif, superviseure de stage, CSSS Aphonse-Desjardins

Madame Marilyn Tardif est reconnue pour son dynamisme, son écoute, son ouverture et sa grande disponibilité. Elle se démarque par son souci constant de parfaire ses connaissances et ses compétences professionnelles, et de les transmettre à ses collègues et stagiaires. Mme Tardif offre une qualité de soins remarquable au niveau communautaire et est considérée comme un modèle à suivre. 

Elle sait encadrer ses stagiaires et favoriser leur progression par des méthodes de travail irréprochables, ainsi que par des rétroactions efficaces. Son apport à l’enseignement clinique et au transfert des connaissances est précieux. 


Sylvie Beaulieu, superviseure de stage, CSSS de Québec Nord

Madame Sylvie Beaulieu transmet à ses étudiantes non seulement son savoir, son savoir-être et son savoir-faire, mais aussi ses compétences professionnelles acquises au fil de ses années de pratique. En progression professionnelle constante, elle est toujours à la recherche de moyens pertinents pour assurer la réussite de son travail et en faire bénéficier ses consœurs.

Mme Beaulieu a formé un nombre important de stagiaires. Elle a la certitude que chacun doit apporter sa contribution à la relève et à la profession infirmière. Elle montre donc l’exemple et actualise pleinement ses valeurs. Bravo à cette superviseure qui croit au potentiel de cette belle relève!  


Josée Brulotte, superviseure de stage, CSSS de la Vieille-Capitale

Madame Josée Brulotte est une infirmière rigoureuse dans la réalisation de ses fonctions. Constamment à l’affût des meilleures pratiques, elle s’investit dans la formation de stagiaires universitaires en sciences infirmières depuis plusieurs années. Elle possède la capacité de faire cheminer les étudiantes vers l’autonomie professionnelle. 

Animée par la passion de son travail, elle s’implique toujours activement dans la formation, le soutien et le développement des habiletés de ses stagiaires. Elle leur partage son savoir et ses connaissances et met à contribution ses compétences et son expertise pour que celles-ci deviennent d’excellentes cliniciennes. Ainsi, son accompagnement favorise leur apprentissage et le développement de leur autonomie professionnelle. 


Chantale Savard, superviseure de stage, CSSS de Portneuf

Madame Chantale Savard est une infirmière clinicienne pivot en oncologie au CSSS de Portneuf. Experte en son domaine, elle s’investit pleinement auprès de sa clientèle. C’est une professionnelle passionnée ayant une grande capacité d’écoute. Elle est une ressource indispensable pour son équipe et pour l’unité de soins palliatifs. 

Mme Savard est une superviseure de stage inspirante et attachante, qui trouve enrichissant d’avoir à ses côtés des stagiaires. Sa qualité d’écoute, son empathie ainsi que sa grande disponibilité sont très appréciées des étudiantes et étudiants. Son dévouement auprès de la relève infirmière est un exemple à suivre. 


Pascale Lamontagne, superviseure de stage, Institut de réadaptation en déficience physique de Québec

Infirmière clinicienne depuis plus de 20 ans, Mme Pascale Lamontagne est un modèle inspirant pour ses stagiaires à qui elle montre une grande disponibilité pour les accompagner dans leurs apprentissages.

Toujours soucieuse d’offrir le meilleur à ses clients, elle maintient ses connaissances à jour et n’hésite pas à recevoir des stagiaires afin de leur partager son expertise clinique. Ses collègues se disent privilégiés de la côtoyer quotidiennement, car c’est une infirmière passionnée, joviale, rigoureuse, dédiée et extrêmement professionnelle. Elle fait une différence dans la vie de ses patients et leurs parents en étant rassurante et à l’écoute, ce qui fait d’elle une véritable source d’inspiration pour les étudiantes sous sa supervision. 


Louis-Martin Landry, superviseur de stage, Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec

Monsieur Louis-Martin Landry est un infirmier pour qui la qualité des soins est primordiale. Une force personnelle: il est en mesure d'évaluer rapidement une stagiaire pour ensuite cibler ses besoins d'apprentissages spécifiques. Par la suite, il met en place des stratégies garantes de résultats positifs pour ses étudiantes. 

Par son savoir et son savoir-être, il représente également un modèle pour la pratique infirmière. Son calme, son ouverture et sa capacité à véritablement accompagner ses étudiantes en font un superviseur hors pair. Sa réputation est faite: les étudiantes de la FSI le demandent par son nom lors de la sélection du milieu de stage! 


Tanja Dragicevic, superviseure de stage, Institut universitaire en santé mentale de Québec

Superviseure de stage depuis deux ans, Mme Tanja Dragicevic est très appréciée de ses stagiaires. Reconnue pour son expertise, son professionnalisme et sa disponibilité, elle les aide à développer leur jugement clinique en suscitant constamment des questionnements qui les amènent à avoir une meilleure compréhension des situations cliniques qu’elles rencontrent. La confiance et la crédibilité qu’elle accorde à ses étudiantes sont par ailleurs deux ingrédients qu’elle utilise constamment pour leur permettre de développer leur identité professionnelle et d’acquérir une plus grande autonomie professionnelle. Mme Dragicevic contribue activement à la préparation de la relève infirmière, particulièrement en psychiatrie.


 

 

 


Crédit photos: Marc Robitaille