Logo Université Laval Logo Université Laval

Maîtrise et DESS - pratique spécialisée en soins de première ligne

La profession infirmière ou infirmier praticien spécialisé en soins de première ligne (IPSPL)

 
Cette formation spécialisée vous permettra de prodiguer des soins directs à une clientèle de tout âge, ambulatoire, dans la communauté ou en centre d’hébergement. La clientèle que vous prendrez en charge ou suivrez répondra à l’une des conditions suivantes : elle présente un problème de santé courant, une maladie chronique stable, nécessite un suivi d’une grossesse normale ou à faible risque ou elle nécessite des soins palliatifs en CHSLD.
 
Découvrez les lignes directrices de la pratique clinique de l’IPS en soins de première ligne
 
Employeurs
  • Centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD)*
  • Centres locaux de services communautaires (CLSC)*
  • Cliniques médicales
  • Établissements d’enseignement collégial et universitaire

* Ces centres font partie des centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux (CIUSSS) ou des centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS).

Pour en apprendre davantage sur les possibilités de carrières, consultez l’analyse de marché en sciences infirmières du SPLA. Vous pouvez également consulter les sites de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec et d'Avenir en santé.
 
 
NOTE: La diplomation à ces programmes vous donne accès à l'examen de certification de l'OIIQ. La réussite de cet examen vous permettra d'exercer à titre d'IPS en soins de première ligne. 

Le cheminement

La formation pour devenir IPS consiste en une maîtrise en sciences infirmières jumelée au diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS). Deux spécialités sont offertes à l'Université Laval: les soins de première ligne et les soins à la clientèle adulte.

 

À l'Université Laval, ces programmes de 2e cycle sont suivis simultanément et comptent 75 crédits répartis comme suit:

18 crédits de cours

21 crédits de stage

6 crédits de rapport de stage

 

 

Durée

  • 6 sessions - 2 ans à temps complet comprenant les sessions d’été. 
  • Un cheminement sur 3 ou 4 ans est également possible.

Découvrez les cheminements

Les forces de la formation

Une formation en sciences infirmières et en sciences médicales

Une double diplomation: un DESS et une maîtrise

Des diplômes qui conduisent à la certification menant au titre d’infirmière ou d'infirmier praticien spécialisé en soins de première ligne (IPSPL)

La possibilité de contribuer au développement et à la pratique d’un nouveau rôle infirmier

Une formation pratique sous la supervision d'IPSPL et de médecins de famille

Une équipe professorale hautement qualifiée et accessible, un accompagnement personnalisé tout au long de votre cheminement

Découvrez les objectifs du programme

Bourses et aide financière

Plusieurs bourses d’études sont offertes aux étudiantes et aux étudiants de 2e cycle en sciences infirmières. Prenez connaissance des bourses du Cadre de soutien financier du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. Celles-ci peuvent atteindre 60 000$.

Samuel Gagné a choisi de devenir infirmier praticien spécialisé en soins de première ligne (IPSPL)

« À ce jour, je n’ai aucun regret d’avoir choisi le programme de formation de Maîtrise et DESS – en soins de première ligne de l’Université Laval. À la fin de mon baccalauréat (formation DEC-BAC), je voulais en apprendre davantage. C’est le désir d’une plus grande autonomie qui m’a poussée à m’inscrire. Les responsabilités de l’infirmier sont grandissantes d’une année à l’autre, mais j’aspirais à augmenter mon savoir. Comme professionnel de la santé, il est indispensable de bien maîtriser nos connaissances et d’être formé pour bien conseiller nos clients, j’ai voulu aller chercher ce savoir supplémentaire lors de cette formation. Le cursus offert a hautement satisfait mes attentes à tous les niveaux. Ce programme offre une formation en pratique avancée, on y acquiert des connaissances médicales et infirmières supérieures à ce qui est vu dans les autres formations. Nous étudions intensivement les maladies chroniques et les problèmes de santé courants, ce qui construit notre confiance comme professionnel. Les cours sont très intéressants, tant en pharmacologie qu’en examen physique, enfin nous avons l’impression d’aller plus loin et de perfectionner nos connaissances!

 

Le stage de fin de parcours est tout simplement incroyable et m'a permis de consolider mes nouvelles connaissances. Souvent, ils ont lieu en GMF dans la région de Québec et certains à l’extérieur de la région. Ce sont des milieux universitaires, donc dédiés à la formation de stagiaire en soins infirmiers, en travail social, en physiothérapie en médecine, donc les médecins sont présents pour nos enseigner, nous soutenir, nous conseiller. Le travail en collaboration dans les cliniques universitaires est très formateur. Après chaque cas nous révisons avec un médecin qui nous écoute, nous conseille, nous propose différents choix de traitement et prend même le temps de lire la littérature avec nous.

 

C’est déstabilisant de pouvoir exercer à plein potentiel, pouvoir prendre en charge un patient, de l’évaluer dans sa globalité, d’établir un plan de traitement, de prescrire des examens diagnostiques, de faire les hypothèses diagnostiques, d’amorcer la médication et de planifier le suivi. La pratique est valorisante. Chaque jour, l’exposition est très variée. Comme IPSPL, la clientèle varie de bébé naissant à personne âgée. D’un suivi pédiatrique, aux infections respiratoires, aux problèmes psychosociaux, aux points de suture, aux suivis de grossesses et en passant par les vertiges périphériques il est impossible de s’ennuyer au cours d’une journée. Chaque consultation fait appel à nos connaissances acquises lors de la formation, donc c’est agréable de pouvoir s’en servir concrètement. De plus, il est intéressant de se sentir outillé et bien formé pour répondre aux besoins d’un patient. Je suis donc très satisfait de ma formation à l’Université, je me sens compétent et j’ai confiance en moi. Ce nouveau rôle en pratique avancé est un agent de changement dans le système de santé, je suis heureux d’en faire partie. J’ai très hâte de pouvoir exercer comme infirmier praticien spécialisé en soins de première ligne! »

Stages en milieu clinique et rapport de stage

Les programmes de maîtrise-DESS en sciences infirmières - soins de première ligne comportent deux importants stages cliniques continus de six mois en milieu clinique. Ils ont habituellement lieu lors des deux dernières sessions de scolarité. 

 

Rapport de stage

Le rapport de stage prend la forme d'un guide de pratique clinique et vise l'intégration des connaissances acquises tout au long du programme. Il vous permettra de démontrer votre capacité de traiter systématiquement et rigoureusement d'un sujet se rapportant à votre domaine d'études et d'appliquer une démarche systématique menant à la proposition de recommandations cliniques dans le contexte d'une pratique infirmière avancée en soins de première ligne.

 

À visionner:  La richesse des stages dans le parcours d'une future infirmière praticienne spécialisée, selon Christine Laliberté

 

 

Communication scientifique

Une communication scientifique portant sur une dimension du projet de maîtrise représente une des exigences à satisfaire avant la remise du rapport de stage dans les programmes de maîtrise-DESS en sciences infirmières-soins de première ligne. Découvrez la politique de communication scientifique de la Faculté des sciences infirmières. Vous pourriez présenter votre projet de lors de la Journée scientifique de la FSI.

Admission et exigences

Admission: session d’automne seulement
 
Date limite pour déposer la demande d’admission: 1er mars
 


IMPORTANT: Vous devez déposer une demande d’admission aux 2 programmes suivants:

  • Maîtrise en sciences infirmières - soins de première ligne
  • Diplôme d’études supérieures spécialisées en sciences infirmières – pratique spécialisée en soins de première ligne

 

Demande d'admission

Pour être admissible, vous devez:

  • être titulaire d’un baccalauréat en sciences infirmières ou un diplôme jugé équivalent
  • avoir obtenu une moyenne de diplomation, le cas échéant, égale ou supérieure à 3 sur 4,33, ou l'équivalent
  • avoir acquis, au 1er mars, une expérience d’un minimum de 3360 heures, à titre d'infirmière ou d’infirmier, au cours des 5 dernières années. Cette expérience clinique comptera minimalement 1680 heures en soins de première ligne réalisées en CLSC, clinique médicale (GMF, GMF-U, GMF-R), où sont dispensés des soins de premier contact à la population*. L’expérience  en CHSLD, en milieu hospitalier, dans un ou plusieurs des domaines suivants: urgence, soins critiques, médecine, chirurgie, obstétrique ou pédiatrie, pourra compléter le nombre d’heures requis.


*L’urgence pourrait être considérée comme milieu de première ligne.

 

Consultez les conditions d'admission

Documents à présenter avec la demande d'admission en plus des pièces exigées par le Bureau du registraire:

  • un curriculum vitæ
  • un questionnaire d’admission facultaire
  • une attestation officielle par les ressources humaines de son ou de ses employeurs, confirmant le nombre d'heures travaillées dans chaque unité ou secteur d'activités cliniques, au cours des 5 dernières années
  • un rapport d’appréciation facultaire rempli par le supérieur immédiat
  • une preuve d'inscription au tableau de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec
  • le résultat de l’examen CASPer
  • pour le candidat non francophone : les résultats du Test de français international (TFI)

L'examen CASPer en ligne permet d'évaluer les compétences transversales. Il s’agit plus spécifiquement d’un examen de jugement situationnel (EJS) conçu pour évaluer les caractéristiques professionnelles et personnelles des candidatures étudiantes. À cet effet,:
  • inscrivez-vous en sélectionnant Sciences de la santé -Niveau 2
  • prévoir des frais de 50 $
  • en vue de l'admission de l'automne 2019, veuillez choisir l'une de ces dates d’examen CASPer – durée de 90 minutes:
    • 18 octobre – 18 h
    • 28 octobre – 13 h
    • 17 janvier  – 17 h
    • 30 janvier – 18 h
    • 19 février – 17 h
    • 24 février – 14 h
    • 7 mars – 18 h
Il est déconseillé de vous inscrire à la dernière minute.  Un temps est requis pour vérifier votre identité et confirmer votre paiement. De plus, vous devrez effectuer le test des exigences du système afin de déterminer si votre ordinateur et votre connexion Internet conviennent à l’examen. Vous aurez à prendre des mesures correctrices le cas échéant.
 

Si vous avez effectué le test CASPer au bénéfice d’autres universités et que votre demande d’admission à l’Université Laval est déposée, veuillez accéder à nouveau au test effectué afin que vos résultats soient transmis à l’Université Laval. Votre numéro d’identification (NI) (transmis par le Bureau du registraire de l’Université Laval lors de votre demande d’admission) vous sera alors nécessaire.

 

Astuces pour vous préparer à l'examen

  • Seuls les dossiers d'admission complets seront analysés
  • Le fait de satisfaire les exigences d'admission n'entraîne pas automatiquement l'admission au programme
  • Les candidatures seront retenues en fonction des résultats obtenus aux étapes de sélection, soit l'évaluation du dossier de candidature, du questionnaire et de l'examen CASPer, selon la pondération suivante: 
    • dossier académique: 40%
    • questionnaire d'admission: 30%
    • test CASPer: 30%
 
L’analyse finale des dossiers sera rendue au début de mois d'avril.
 
Faites le suivi de vos deux demandes d'admission dans CAPSULE et acceptez les offres d'admission. Celles-ci seront conditionnelles puisque vous devrez satisfaire l'exigence linguistique qui consiste en la réussite du test de français Laval-Montréal (TFLM) et un test de rédaction. L'activité annuelle de la rentrée de la FSI (habituellement autour de la 3e semaine d'août) prévoit la passation de ces tests.

Information à venir

Activités obligatoires de la rentrée

22 août 2019

2 volets:
  • Séance d’accueil et d'information d’ordre général pour vous assurer un cheminement optimal
  • Évaluation de votre niveau de connaissance en français et vos compétences en rédaction en réalisant le Test de français Laval-Montréal (TFLM) et de rédaction

Personnes-ressources

Cindy Asselin, agente de gestion des études

Carole Bilodeau, conseillère à la gestion des études